Les principaux chemins vers Compostelle

Depuis plusieurs siècles, le Chemin de Compostelle attire des milliers de pèlerins et de marcheurs qui décident d’emprunter cette voie pour suivre les pas de nos ancêtres et rejoindre la cathédrale de Santiago de Compostela. Qu’il soit vécu comme un pèlerinage, une marche spirituelle ou une simple randonnée pour découvrir ou se redécouvrir, le chemin délivre au fil des différents itinéraires une palette de paysages parsemés de rencontres qui restent pour bon nombre de pèlerins un souvenir définitivement gravés dans leur mémoire.

L’agence La Pèlerine, spécialiste des chemins de compostelle vous propose de découvrir à travers la France, en Espagne et au Portugal, les différents chemins du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Alors partir du Puy en Velay, de Saint Jean Pied de port, de Genève, de Vézelay, de Cluny, d’Arles, de Toulouse ou d’Hendaye, c’est se libérer peu à peu l’esprit en se laissant porter par cette ambiance unique qui règne sur cet itinéraire mythique.

Nos chemins vers Compostelle

Les chemins de Compostelle en France :

  • Le chemin du Puy, le plus fréquenté pour rejoindre Santiago de Compostela. Au départ du Puy en Velay, vous rejoignez l’Espagne à travers des paysages divers et variés tels les Sucs du Velay, les gorges de l’Allier, le Gévaudan, l’Aubrac, la Vallée du Lot…
  • Le chemin de Genève, sur la Via Gebennensis, vous quittez le Lac Léman à Genève pour rejoindre la cathédrale Notre Dame du Puy au Puy en Velay, capitale européenne des chemins de Compostelle.  
  • Le Chemin de Lyon, vous partez du cœur de Lyon à travers la vallée du Rhône, vallée de la Loire et Pays du Velay. Vous rejoindrez le Puy en Velay, véritable carrefour des quatres grandes routes françaises de Sint Jacques de Compostelle.
  • Le Chemin de Vézelay-Cluny, les pèlerins du nord-est de l’Europe rejoignaient la Galice en passant par Vézelay, Cluny, Charlieu.
  • Le Chemin de Vézelay, appelé également la Voie de Vézelay ou Via Lemovicensis, est une des voies historiques des chemins de Compostelle tel le chemin de Tours. Moins connu et peu utilisé, il est doté d’un patrimoine architectural et historique riche.
  • Le chemin d’Arles, au départ d’Arles, cette route traverse des villes et villages tels que Saint Guilhem le Désert, Lodève, Castres, Toulouse avant de rejoindre Puente La Reina sur le camino Frances, après avoir traversé les Pyrénées.
  • Le Chemin de Conques à Toulouse, une variante des chemins de Compostelle, au départ de Conques, il permet la jonction entre le chemin du Puy en Velay et la voie d’Arles fin de rejoindre Toulouse.

Les chemins de Compostelle en Espagne et au Portugal :

  • Le Chemin des anglais, un des itinéraires les plus anciens des chemins de Compostelle, il débute à Ferrol et  longe l’océan pour finir en Galice afin d’atteindre Santiago de Compostela.
  • Le Camino Frances, chemin espagnol le plus emprunté, il commence à Saint Jean de Port, avant le passage des Pyrénées au col de Roncesvalles et continue à travers la Rioja et le long des collines du nord de l’Espagne, avant de se terminer à Saint-Jacques-de-Compostelle.  
  • Le Camino del Norte, aussi nommé la Ruta de la Costa, du Pays Basque jusqu’en Galice, il longe la côte Atlantique espagnole jusqu’à Santiago.
  • Le Chemin Portugais, depuis Ponte de Lima ou par la voie côtière au départ de Porto, la Via Lusitania rejoint la célèbre ville de Saint Jacques, moins connue que le Camino frances mais n’en est pas moins riche en tradition jacquaire.